YOGA   SOPHRO ● LE BLOG

A propos

Gérer son asthme avec la sophrologie et le yoga

5 Dec 2016

Qu’est-ce que l’asthme ?


L’asthme se caractérise par une inflammation des voies respiratoires qui conduit à des essoufflements, des sifflements, des expectorations et une sensation d’oppression dans la poitrine, c’est-à-dire, dans la région des poumons.


Les causes principales de l’asthme sont connues aujourd'hui pour être à la fois génétique et environnementales. Il est communément admis que ces crises d’asthme sont favorisées par les pollens, le tabac, les poils et plumes des animaux, la poussière (les acariens), la pollution, le froid sec, certains aliments et certains médicaments.


L’asthme est une maladie chronique qui touche aussi bien les enfants que les adultes. Mais les enfants et adolescents entre 5 et 15 ans y sont particulièrement exposés. La proportion de la population enfantine touchée par l’asthme ne cesse de croître depuis les années 70 et certaines régions de France comptent aujourd'hui plus de 10 % d’enfants asthmatiques.


Une crise d’asthme est une aggravation subite des symptômes, qui sont généralement les suivants :
•  Sueur
•  Augmentation du rythme cardiaque
•  Difficultés respiratoires (essoufflements et sifflements)
•  Difficultés à parler ou à tousser
•  Anxiété accrue (agitation, confusion)
•  Somnolence
•    …

 

L’asthme n’est pas seulement d’origine allergique. On parle de plus en plus de l’asthme d’origine émotionnelle ou de type nerveux
Qu’il soit d’origine allergique ou nerveuse, l’asthme est de toute façon amplifié par le stress ou la fatigue

 

En quoi la sophrologie et le yoga peuvent aider dans le traitement de l'asthme ? 
Toutes les disciplines qui font appel de près ou de loin à la détente sont très bénéfiques pour tous. Dans le cas de l'asthme, elles sont particulièrement intéressantes pour en gérer les symptômes.  Ces pratiques apprennent à lâcher-prise, à prendre conscience de son corps et de sa respiration, à dissocier le mental du physique. 


Il est fondamental de rappeler que la sophrologie ou le yoga ne se substitue en aucun cas à un suivi et traitement médical ; mais utilisées en parallèle des traitements, ces techniques sont particulièrement bénéfiques. 


Enfants, adultes, personnes âgées, la sophrologie et le yoga sont accessibles à tous et praticables à tout à tout âge, dès 3 ans (dès que l'enfant est capable de comprendre et de s'exprimer, même de manière très simple). Ces techniques sont d'ailleurs aussi intéressantes pour les malades que pour les proches. En effet, voir son enfant faire une crise d'asthme, penser à tous les médicaments et les examens, apaiser son enfant peut-être très stressant pour un parent. Et il est important de savoir gérer ces émotions pour éviter de transmettre ses inquiétudes à son enfant.


L'apport du yoga dans la gestion de l’asthme : Le yoga signifie « union ». Union du corps, de l'esprit et de l'âme, et union de soi-même avec l'environnement. Sa pratique est fondée, entre autres, sur la respiration. Ses effets sur la détente et la sensation de bien-être sont largement reconnus : le yoga aide à combattre le stress et l'anxiété, permet de prendre conscience de son corps et de sa respiration. Outre les asanas - les postures - qui vont permettre de détendre le corps, de relâcher les tensions, on pratique également le pranayama -  techniques de contrôle du souffle. Le pranayama va permettre de détendre et assouplir les muscles de la cage thoracique et d'amplifier le souffle. On apprend des exercices faciles à reproduire tout seul au quotidien, pour gérer son stress et apaiser sa respiration.


L’apport de la sophrologie : La sophrologie va travailler sur la conscience. Elle va permettre de prendre conscience de son corps, de son état mental et émotionnel, ce qui va aider pour repérer les manifestations de l'arrivée d'une crise plus en amont et ainsi de mieux la gérer. Elle va aider à gérer son stress et apaiser son mental.  La sophrologie va également apporter des techniques pour apaiser sa respiration, soulager les muscles de la cage thoracique lors d'une crise. Elle peut aider pour - mentalement - substituer les sensations négatives de l'asthme par des sensations positives agréables. Enfin, la sophrologie va permettre de défocaliser de la maladie et ses douleurs, pour retrouver un état de bien-être au quotidien. 


En 8 à 10 séances (selon l’état de la personne), on peut atteindre son objectif comme « apprendre à gérer ses crises d’asthme » ou « apprendre à mieux vivre sa maladie ». S'il s'agit de simplement se détendre, apprendre quelques exercices de respiration, seuls 2-3 séances peuvent suffire.

 

En vous amenant à vivre un état émotionnel différemment, la sophrologie aide à surmonter l’épuisement des crises. Ainsi, certains symptômes liés à l’asthme seront amoindris par la pratique de la sophrologie.


Pour plus d’informations sur le yoga ou la sophrologie pour enfants ou adultes asthmatiques, n’hésitez pas à me contacter en cliquant ici

Share on Facebook
Please reload

Alison
sophrologue
prof de yoga
Je suis passionnée de yoga, de sophro, et de tout ce qui nous aide à améliorer notre vie et notre environnement ! 
Recherche par Tags
Mes autres pages
  • Facebook - Black Circle
  • Google+ - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle