YOGA-THÉRAPIE

Papillon%20au%20respos%20avec%20bolster_

La Yoga-thérapie part de l’idée essentielle que le corps est capable d’autorégulation, et que de nombreux maux sont avant tout liés à une dérégulation de l’organisme. Le yoga permet de maintenir un équilibre, et la Yoga-thérapie vise à utiliser ces outils pour développer ses ressources personnelles, et restaurer cet équilibre naturel, tant physique que mental.

La Yoga-thérapie s’appuie sur les outils et expérience du yoga, couplés avec les connaissances scientifiques et médicales actuelles. Si la Yoga-thérapie n’est en aucun cas un substitut aux thérapies médicales modernes, elle est au contraire un ensemble d’outils complémentaires utilisable conjointement aux traitements médicaux.

La Yoga-thérapie traite des pathologies aussi bien physiques que mentales telles que : stress, angoisses, état de stress-post-traumatique, dépression, troubles du sommeil, lombalgies, troubles digestifs, troubles respiratoires, etc.

La Yoga-thérapie n'est pas de la magie, d'ailleurs aucune méthode de développement personnel efficace et prouvée ne l'est ! Cela demande une implication et une pratique personnelle régulière des exercices vus en séance. Un minimum de 5 séances hebdomadaires est recommandé pour soulager les symptômes, puis 5 séances plus espacées pour suivre l'évolution, soutenir la pratique individuelle autonome et pérenniser les acquis.

En fonction de votre pathologie et vos besoins, je propose également des séances de :

Yoga Sophro Détente : une séance soin, avec des postures permettant un relâchement profond, un travail sur les méridiens (massage des points d'acupression) qui permet de libérer tensions ou contractions, de la relaxation pour aider l'esprit à lâcher-prise. Idéal en cas de lombalgies, sciatiques, névralgies, stress, fatigue intense ; Séance très relaxante.

Reiki Yoga : sur demande, je propose de vous donner du Reiki au cours des postures douces ou de la relaxation, en fonction du besoin.

* Formée à l'Institut de Yogathérapie du Dr Lionel Coudron

Titre 2